Méthode

Pesmix analysera :

  • la performance des programmes et des projets de PSE du Mexique et de Madagascar selon trois critères : 1. l'efficacité ; 2. l'efficience ; 3. l'équité ;
  • le coût total d’un PSE en fonction du choix des coûts pris en compte, par exemple les coûts d'opportunité, les coûts de transaction et les coûts d'investissement ;
  • les interactions entre les PSE et d’autres instruments de politique environnementale au cours de leur mise en œuvre (évaluation des performances): Par exemple, subventionner une production agricole peut modifier l’utilisation des terres et nuire à l’efficacité des PSE. D'autres intéractions sont aussi envisageables.
  • Mieux intégrer les PSE dans les politiques environnementales suppose une cohérence juridique globale, nationale et internationale des différents instruments des politiques. Les PSE peuvent induire des effets juridiques pervers : rémunérer des agents pour ne pas conduire des activités déjà interdites ou réglementées, ce qui est injuste pour ceux qui se conforment à la loi et peut affaiblir la loi ; inciter à baisser les exigences légales

Cookies de suivi acceptés